Ecriture automatique

Peinture et recherche cognitive - Cyril Foussé

Un mode d´emploi en peinture

Armer votre main d´un crayon, d´un fusain, d´un pinceau trempé dans de l´encre, etc. et l´approcher d´une feuille de papier vierge. Se relaxer, ne pas avoir peur, simplement observer.
Peut-être votre main ne veut pas se déplacer et reste tranquille, comme morte, sans savoir comment ni où commencer. Il est possible aussi qu´elle se décide à marquer la feuille immédiatement, même si ce n´est que timidement au début, avant de prendre plus de force et de vitesse, pour ralentir ensuite peut-être...
Elle peut également se mettre à danser et à s´agiter dès le début, marquant un point extrême de la feuille, puis un autre, se déplaçant sans cesse et comme prise de frénésie. Il est possible encore qu´elle décide de tacher ou de détruire une inscription antérieure, mais qu´y faire?
Observer, c´est la seule chose permise!
Il faut que la main reste absolument libre. Il est interdit de participer au marquage de la feuille de manière réflexive, il n´est pas permis d´interfèrer dans le processus, seule l´observation est possible. La règle est de disparaître, de ne pas essayer d´agir, en tout cas si l´on veut explorer jusqu´au bout cette technique.
Il est très gratifiant - mais parfois seulement... - de sentir sa main avoir une vie propre, une énergie particulière, un rythme et des idées surprenantes, de constater qu´elle en sait plus long qu´il n´y paraîssait... Il ne s´agit de toute manière pas de reproduire ni d´illustrer mais seulement d´ouvrir de nouveaux horizons, de favoriser une libération cognitive.
Il est un instant, qu´il convient de reconnaître - mais cela se produit comme par magie - où la composition s´arrête. Elle est achevée. Et rien ne peut être ajouté ou enlevé. Il n´y a aucune règle, une simple tache peut suffire...

Index des textes


Recherche cognitive et écriture automatique


Origine de "l´écriture automatique"


EA, finition et expression.



Petit lexique des Sciences Cognitives et liens externes